39 rue Chauvigny,

36 000 Châteauroux, France

fdcgca@hotmail.fr

Vous pouvez nous suivre :
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram
Ou nous rejoindre !

© 2016 par FDCGCA.

Culan

1/5

Présentation

 

Le château est édifié en rebord de plateau, dominant d'une quarantaine de mètres la vallée de l'Arnon. Il se compose d'un vaste corps de logis rectangulaire, flanqué à l'est, côté vallée, de trois tours circulaires couronnées des hourds d'origine, et à l'est, côté cour, de trois tourelles carrées. Au nord, une galerie forme un retour d'équerre. Deux autres tours, le donjon et la tour dite de l'amiral,ont disparu, de même que les fossés. Une partie nord du logis peut remonter à 1200 environ ; le plan général et les trois tours rondes subsistantes sont attribuables aux environs de 1300 ; le grand logis et des aménagements nombreux sont dûs à l'amiral Louis de Culant et à son neveu Philippe de Culant, au XVe siècle.

Le château de Culan est un remarquable exemple d'architecture militaire médiévale, notamment pour ses hourds conservés sur les trois tours circulaires. Le reste du château est très largement remanié au cours de la première moitié du XVe siècle.

Localisation :

Cher, Culan

Datation : XIe siècle

Acte de 1080 passé "apud Castrum Cuslencum" (A-M. Chazaud, Cartulaire de la Chapelle-Aude, p.59).

Etat : Bon état de conservation.

Accessibilité :

Habité, ouvert à la visite.

Prix : 10€ (adultes)/5€ (enfants)

Horaires et informations :

Guerre de Cent Ans

Eudes de Culant, réunit des troupes à Argenton-sur-Creuse en 1357 pour contrer la

menace des Anglais et des routiers en Berry, sans succès.

Louis, seigneur de Culant, amiral de France (vers 1360-1444): participe à la croisade en Orient de 1393 et est fait prisonnier à la bataille de Nicopolis en 1396, puis repart en 1399 en Orient, y retourne en 1402, où il est à nouveau fait prisonnier par les Vénitiens. Participe sans doute à Azincourt en 1415. Chambellan du roi et bailli de Melun en 1417, bailli de Saint-Pierre-le-Moutier en 1419, amiral de France en 1421, lieutenant-général en Lyonnais en 1423, participe à la défaite de Verneuil en 1424, conseiller du roi en 1426, compagnon de Jeanne d'Arc à Orléans, Jargeau, Meung, Beaugency, Patay, otage de la Sainte Ampoule lors du sacre de Charles VII en 1429. Cousin de Jean de Brosse, seigneur de Sainte-Sévère, de Boussac et d'Huriel.

Philippe, seigneur de Culant, neveu du précédent, sénéchal du Limousin, maréchal de France en 1441. Participe aux batailles de la guerre de Cent Ans dans les années 1430 à 1450, notamment contre les Suisses en 1442, et en Normandie (bataille de Formigny). Co-seigneur de Culan de 1444 à 1451.

Charles, seigneur de Culant, frère du précédent, grand-maître de France en 1449, gouverneur de Paris en 1450. Participe avec son frère aux derniers combats de la guerre de Cent Ans. Co-seigneur de Culant de 1444 à 1451, puis seul seigneur jusqu'à sa mort en 1460. Egalement seigneur de Bouesse (Indre).