39 rue Chauvigny,

36 000 Châteauroux, France

fdcgca@hotmail.fr

Vous pouvez nous suivre :
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram
Ou nous rejoindre !

© 2016 par FDCGCA.

Château Naillac

Présentation


Le Château Naillac est l’un des trois châteaux du Blanc, avec les châteaux des Bordes et des Hautes-tours aujourd’hui détruits. La seigneurie du Blanc est divisée entre deux seigneuries, l’une relevant du Poitou et l’autre du Berry.

Le Château Naillac est le siège de la seigneurie blancoise, disputée durant la guerre de Cent Ans.

 

Guerre de Cent Ans

La ville du Blanc est disputée durant la guerre de Cent ans : prise par le parti anglais dans les années 1360, elle est reprise par Jean de Villemur, un capitaine français, en janvier ou février 1370. Le roi de France lui fait don de la place ce jour-là puis en décembre, il la donne à Guy et Guillaume de la Trémoille. Le Blanc reste une place stratégique à la frontière du Berry et du Poitou. Le duc Jean de Berry adresse régulièrement des messagers au capitaine de la ville au cours de ces années.

Localisation :

Indre, Le Blanc

Datation : XIIe siècle

Etat : Bon état de conservation.

Accessibilité :

Ecomusée de la Brenne

Prix : 4€

Horaires et informations :

Ouvert toute l'année (fermé le lundi et jours fériers hors ériode estivale)

Renseignements : 02 54 37 25 20

En 1375, la ville est inquiétée par le passage dans les environs du chef routier Perrot le Béarnais. En 1412, des troupes anglaises menées par le duc de Clarence passent au Blanc alors protégé par Jean de Naillac.

La succession de ce dernier, tué en 1429 au siège d’Orléans, n’est pas simple. En attendant, Huguet de Raveneau est nommé capitaine du Blanc avec 15 hommes d’armes jusqu’au milieu du XVe siècle.

 

Finalement, Raoul Gaucourt par son épouse Jeanne de Preuilly obtient la tierce partie du château ainsi que la ville neuve du Blanc, le faubourg de st-génitour et les terres de Vaux et Moutipouret. Pierre Frotier seigneur de Preuilly obtient quant à lui la ville haute du Blanc par sa femme Marguerite de Preuilly.